AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elisabeth Lawrence Brillancourt.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth L. Brillancourt
Newbie
avatar

Nombre de messages : 6
Points : 7180
Date d'inscription : 12/02/2009
Localisation : Tenant bien fermement mon crayon.

MessageSujet: Elisabeth Lawrence Brillancourt.   Jeu 12 Fév - 17:54


    { NOM : Lawrence Brillancourt, le deuxième étant son nom « D'adoption ».

    { PRÉNOM : Elisabeth.

    { SURNOMS(S) : Elly ; Boucle d'Or.

    { DATE & LIEU DE NAISSANCE : Si on écoute ce qu'elle veut bien en dire à ses amis les plus proches, Elisabeth serait née en plein mois de Février, alors qu'une très fine couche de neige recouvrait l'herbe jaunie près de la rivière Mississippi. C'était il y a 200 ans, en 1799.

    { ESPÈCE : Vampire.

    { DATE DE LA TRANSFORMATION : 8 Janvier 1815.

    { PROFESSION DE VOTRE PERSONNAGE : Lycéenne. Aimerait bien trouver un orphelinat dans lequel travailler.

    { AIME :
    - La neige.
    - Les loups.
    - Les pandas.
    - Écrire dans son carnet.
    - Les chansons des années 80'.
    - Les musées.
    - Toucher du bout du doigt les yeux des escargots.
    - Les enfants.
    - Les hommes en costard cravate.
    - Porter des cravates, et ce même si ça parait plus masculin que féminin.
    - Les films de zombies.
    - Les enfants.
    - Mordiller son crayon.
    - Le shopping.

    { N'AIME PAS :
    - Lire ce que quelqu'un d'autre a écrit.
    - Travailler.
    - Les jeux vidéos.
    - La guerre.
    - Ceux qui se servent de leurs charmes pour décevoir.
    - Ceux qui aiment voir le malheur des autres.

    { SITUATION FAMILIALE :
    » PAPA.†23 MARS 1815 « Repose en paix, tu le mérite, Papa. » Son père qu'elle aimait, décédé à la guerre ... Même si ça la rend toujours aussi triste, elle est fière d'être sa fille.
    » MAMAN.†6 OCTOBRE 1832« Maman, maman ... Je suis désolée d'être partie ! Désolée d'être arrivée trop tard ! Je m'en veux, maman ... Je t'aime, pardonne-moi. » ... Elle s'en voudra toujours de l'avoir laissé seule. Elle culpabilise. Elle a honte de ce qu'elle a fait, même si ce n'était pas sa faute.
    » KEITH. « Toi, t'es qu'un sale connard, tu sais ? Ouais, c'est ça, "Papa", Va te faire foutre. » Pour penser quelque chose du genre de lui, Elly ne doit pas apprécier énormément ce vampire qui lui sert de père adoptif, auto-proclamé comme tel.

    { DESCRIPTION PHYSIQUE : Elisabeth Lawrence Brillancourt, alias Boucle D'Or, n'a rien de bien menaçant physiquement, si ce n'est pas lorsque son sourire étincelant disparait pour faire place à un air énervé et colérique pouvant apparaître sur le visage de presque n'importe qui, sauf peut-être quelque pacifistes ne connaissant pas bien les menaces que Forks et ses environs détiennent. Mine de rien, Eli peut ressembler à une enfant tout ce qu'il y a de plus normal : Elle sourit. Elle rit. Elle parle. Elle étudie. Elle boit. Elle mange. Elle bouge. Les expressions que peuvent afficher son visage sont les même que n'importe quel humain. Elle peut être triste comme elle peut être heureuse, elle peut même avoir l'air curieuse !

    Le visage d'Eli ... Il peut faire 17 ans comme il peut en faire 13, ou peut-être même plus que ce qu'elle a réellement. Tout comme sa peau en général, son visage presque angélique est d'un blanc très pâle, comparable sans problème à celle des Cullen ou au blanc d'une neige fraîchement tombée sur une plaine déserte. Ses joues, généralement de la même couleur que le reste de son visage comme la plupart des êtres humains à quelques exceptions près (Maladie, ...), peuvent prendre une teinte plus rosée, ressortant alors beaucoup plus que sur quelqu'un de naturellement bronzé. Les formes de son corps ne sont pas aussi attirantes que celles d'une femme dans un magasine : De ce côté là, Elisabeth est très banale. Elle n'a tout simplement pas de formes très développées, pour des raisons qui lui échappent.

    Ce qui donne à Elisabeth le surnom de Boucle d'Or sont ses cheveux. La tignasse de la petite est blonde avec de nombreux reflets roux, brillant au soleil en reflétant les rayons de l'énorme boule de feu. Ses cheveux lui arrêtent aux fesses et sont HORRIBLEMENT bouclés. En fait, c'est à se demander si c'est possible de lisser une telle tignasse bordélique. Pour en revenir à leur couleur, elle semble changer souvent avec la météo. Les jours ensoleillés, elle semble beaucoup plus pâle que les jours pluvieux. Ces jours là, sa tignasse semble être plus rousse (un roux pâle on s'entend) que lorsque le soleil est présent ... Chose qui, à Forks, est plutôt rare. Une rosette placée à quelques millimètres du centre de son front empêche sa chevelure dorée de cacher ses yeux lorsqu'elle aurait bien envie de disparaître. Deux beaux yeux bleutés ... Bleu cyan.

    Pour ce qui est ses vêtements, Elisabeth s'est adaptée à ceux de l'époque, bien que pour les bals, il lui arrive de revêtir des robes plus anciennes. En fait, elle s'habille dépendant de la saison, de façon tout à fait normale. Elle aime beaucoup porter des ceintures ou des chaînes. Pour ce qui est des vêtements recouvrant le haut de son corps, elle préfère lorsque ce n'est pas serré ou moulant. Vu de loin, on pourrait croire qu'elle est ... un peu comme une fashion victime, vu les différents vêtements peu normaux qu'elle aborde, mais ce n'est pas réellement le cas. Elle ne fait que porter ce qu'elle aime.

    { DESCRIPTION CARACTÉRIELLE : Elisabeth est ... quelqu'un d'assez normale. En fait, elle est tellement normale qu'elle se considère elle-même comme un « personnage secondaire de l'histoire des gens qu'elle connait ». Une figurante, quelqu'un qui sert de décor. Pour prouver jusqu'où son délire se pousse, il y a son calepin de notes qu'elle traîne partout avec elle. Dans ce dernier, elle écrit à peu près tout ce qu'elle a fait dans la journée, mais plus souvent tout ce qu'elle a vu, puisque c'est fréquemment écrit en parlant de la vie des autres et non de la sienne ... Oui. Son délire est vraiment poussé loin.

    Cette petite chevelue est une vampire étrange sur certains points : Elle s'est lassée depuis bien longtemps de boire du sang humain. Lorsqu'on la force à commander au restaurent, elle va prendre un steak très saignant ... Mais lorsqu'elle est libre, elle a une préférence pour les lynx ... Mais comme ça se trouve pas partout, elle se contente de Ratons Laveurs ... Oui, malgré la grande pitié qu'elle éprouve pour les animaux, il arrive qu'elle ne peut résister à ses pulsions ... Pour elle, tuer un animal pour se nourrir est assez stupide, mais quand elle ne le supporte plus, elle n'y peut rien. C'est dans ces moments là qu'elle maudit sa transformation, qui pourtant, de manière plus courante, ne la dérange pas plus que ça. Mais elle aime les Pandas. Elle aime les loups. Ils font partis des animaux auxquels elle ne touchera JAMAIS. Et oui. Des loups. Ça inclue aussi les loups-garous, personnages qu'elle n'a pas croisé de manière si fréquente que ça dans sa vie au final ...

    Pour la différencier encore plus des vampires habituels, beaucoup d'autres choses dans son caractère. Par exemple, sa politesse et sa pitié, qui sont loin du sadisme dont peuvent faire preuve certains vampires. Elisabeth, elle, a horreur de tuer un animal. Dites-vous qu'elle s'excuse même avant de le faire, et qu'elle essaie de rassurer l'animal avant. Pour ce qui est de son langage avec les humanoïdes, c'est la même chose. Elle se montre polie et agréable, du moment que la personne avec qui elle parle ne se montre pas hostile. Elle n'est quand même pas naïve et influençable, elle sait sûrement se défendre, et c'est dans ces moments là qu'elle devient plus violente ... Ainsi que lorsqu'elle parle de son passé, moments pendant lesquels elle devient même très vulgaire.

    Elisabeth est plutôt sociable : Elle aime parler aux autres mais surtout les écouter, les écouter lui raconter leur vie banale semble l'amuser. En fait, le simple fait de parler à des gens normaux lui fait plaisir. Elle aime pouvoir voir comment la vie des humains est différente de celle qu'elle a été forcée d'adopter, et ce même si un vampire n'est pas si différent d'un humain que ça. Ce qui est difficile pour elle, c'est que sa vie est longue. Sa vie dure depuis si longtemps que sa vie en devient monotone. Elle fait toujours la même chose et ça l'ennuie. C'est sûrement pour ça qu'elle note tous les détails qu'elle voit dans son carnet : Elle va aller le relire plus tard dans la journée et voir ce que deux journées ont de différent. Les personnes qu'elle a croisé et qu'elle n'a pas vu les jours précédents, les conversations qu'elle a eu ... Elle note presque tout, du point de vue d'une figurante.

    { AUTRES : Dada.

    { CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR : Bella Thorne.

    { COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : Je suis Dieue, je sais tout. Surtout l'adresse de tes forums.


Dernière édition par Elisabeth L. Brillancourt le Dim 15 Mar - 1:16, édité 40 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahora-school.actifforum.com/
Elisabeth L. Brillancourt
Newbie
avatar

Nombre de messages : 6
Points : 7180
Date d'inscription : 12/02/2009
Localisation : Tenant bien fermement mon crayon.

MessageSujet: Re: Elisabeth Lawrence Brillancourt.   Ven 13 Mar - 4:35

    { HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE :
We fired our guns and the British kept a-comin'~
There wasn't nigh as many as there was a while ago ~
    JULY 11TH, 1813.

    « Fourmis, fourmis, petites fourmis~ C'est ce à quoi ces personnes vêtues de rouges qui tiraient sur Papa et ses amis étaient là depuis si longtemps ressemblaient. Leurs costumes rouge sang, traversé par une croix blanche, n'est pas des plus discrets. Ils ne savent vraiment pas comment se camoufler ceux-là. Un uniforme comme ça ne doit même pas être utile dans un autre pays. Mais lorsque leur corps fier retombe au sol, leur tunique ne prend pas une teinte plus rouge qu'elle l'était avant comme les vêtements des amis de Papa. Oui ... ils meurent, ils se font tuer ... J'ignore depuis combien de temps cela dure. Une semaine ? Deux semaines ? Un an ? Deux ans ? Papa les aide depuis des lustres, mais le Colonel Jackson est une bonne personne. Il ne se fâche pas contre lui, Papa se contente de suivre ses ordres. Papa est plutôt doué, il est plutôt résistant et assez précis. Il a prit l'habitude de se cacher pour éviter de se faire prendre. Il sait autant que moi qu'il risque sa vie. Il sait autant que moi que se cacher derrière tout ce qu'il peut trouver, se cacher et tirer à partir d'un buisson ou autre ne sera pas toujours utile. Au bout d'un moment, il va sûrement finir comme tant d'autres et périr au combat. Il n'aura sûrement pas la chance de survivre comme certains bons combattants des précédentes guerres et mourir de vieillesse ... La Guerre de Sept Ans par exemple, il y a eu des survivants. Il en a sûrement eu qui sont morts de Vieillesse ... Le Traître était assez âgé, par exemple. Mais ... Mais je souhaite toujours que Papa revienne à la maison. Je souhaite qu'on puisse vivre à nouveau comme avant. Maman est triste à la maison, elle a horreur que je vienne ici, dans la cabane qu'il m'a bâtit dans un arbre, alors que tout le monde se bat dehors ... Cette guerre m'énerve vraiment. Je veux que Papa revienne à la maison, que Maman et Papa sourient à nouveau en mangeant un bon repas en famille.

    Avant, tout était normal. C'était le siècle précédent, en 1799. Mes parents, qui paraissaient alors très grand, regardaient en ma direction. Ma mère semblait heureuse et épuisée. Elle me fixait avec un grand sourire, et ce même si mes cris enfantins résonnaient dans notre maison chauffée par un foyer de pierre, grossièrement incrusté dans le mur, lui aussi de pierre, de notre très ancienne maison. Papa et Maman s'étaient occupés de mon éducation de façon efficace, ils m'apprenaient ce qu'ils savaient. Je n'étais pas le genre d'enfant qui apprenait rapidement, j'apprenais à une vitesse normale, presque lente, mais je réussis quand même à marcher avant 1800, date qui, à l'époque, ne changeait rien dans ma vie d'enfant émerveillée. Pendant toute mon enfance, mes parents me disaient quoi faire et j'obéissais. Les enfants du ... " quartier " étaient très sympathiques, on adorait grimper aux arbres ... Papa avait décidé par la suite de nous construire une cabane dans l'un des arbres de la forêt. Les autres enfants et moi étions vraiment heureux. Papa était vraiment quelqu'un de respectable, un homme qui savait faire bien des choses. Il agissait toujours comme un père de famille autoritaire, mais au fond, il nous aimait vraiment ... La preuve, regardez où nous en sommes maintenant, en 1813. Papa est à la guerre, il protège sa colonie avec ses semblables. Les Britanniques nous veulent encore quelque chose ... Je ne sais pas trop quoi ... »
They ran so fast the the hounds couldn't catch 'em ~
down the Mississippi to the Gulf of Mexico ~
    « MARCH 23TH, 1815.

    Je ris. Je ne devrais vraiment pas. Papa a été tué, et il y a peu, je pleurais ... Je ne cherche qu'à être un peu positive. Mais je ris. Les voir courir comme des fillettes effrayées, cherchant leurs flottes tant bien que mal ne pouvait que me remonter le moral. Ils avaient abandonnés, et pourtant, ils étaient tellement plus nombreux que nous. Coup de chance ? Peut importe. Si Papa n'était pas mort aujourd'hui, je crois que j'aurais bien aimé faire comme les adultes du village et boire un coup pour célébrer la victoire de notre Patrie. L'alcool ... J'aime bien l'alcool, même si je n'ai pas l'âge d'en boire. C'est fort, je ne termine jamais mon verre, mais j'adore ces fêtes et ces célébrations. Ça me rappelle que tout le monde est vivant, en bonne santé, en état de s'amuser ... que même si la vie me semble souvent bien chiante, il y a toujours des gens qui ont le sourire. Et je les remercie de sourire et de me donner ainsi l'envie de le faire aussi. Un sourire, c'est toujours beau ... Et je le pense même si toi, cher journal, tu dois croire que je me suis mise à délirer. Même si Papa est mort, la vie continue. Papa nous a aidé, il a aidé notre Patrie, et nous sommes encore vivants. Son sacrifice n'était pas si vain que ça. Même si je l'aimais, c'est ce qu'il voulait, nous protéger tous. »

    « MARCH 31, 1815.

    J'ai écris il y a quelques jours que, si Papa n'était pas mort ce jour là, je serais sûrement allée boire ... Si je ne l'ai pas fais, ce n'est même pas par sa faute. J'ai honte, maintenant, de ne pas avoir pu être présente le jour de son enterrement, mais j'étais inconsciente. Ça fait bien longtemps que je le suis, d'ailleurs. Quelques jours sûrement. Je ne me souviens plus clairement de ce qui s'est passé, mais je me souviens avoir été repérée. Ses yeux rouge sang collaient parfaitement bien à la couleur de sa tenue, elle-même rouge parcourue d'un grand X blanc. Il n'avait pas cet espèce de couvre-chef ridicule comme les autres, il semblait l'avoir perdu ... mais peu importe. Cet homme n'eut même pas besoin de pointer son arme à feu sur moi pour que je fasse ce qu'il voulait de moi. J'avais peur, j'hésitais à désobéir et crier, même si de toute façon je mourrais. Je m'étais contentée de rester immobile, et de le laisser ... faire.

    J'ai honte, je suis souillée, j'ai envie de m'enlever la vie ... et j'ai soif. Après avoir vu que je m'étais abaissée à dire qu'il en était finit de moi, cet homme a préféré me laisser la vie que de me tuer. Il me l'a expliqué lorsque je me suis éveillée. Il a dit les mots que je craignais, ceux que je ne voulais pas entendre. J'avais deviné ce qu'il avait fait de moi, même si j'avais du mal à y croire. Il m'avait mordu, et cette soif était sûrement une soif de sang. L'impolitesse semblait être son fort, à celui-là, parce que lorsqu'il m'avait expliqué clairement ce que j'étais, il s'était sentit obligé de me traiter de gamine. J'ignorais d'ailleurs pourquoi il était encore là. Je n'étais pas chez moi, en tout cas. Il m'avait traîné avec lui ? Pourquoi MOI d'ailleurs ? Je n'ai pas fais grand chose, je n'ai rien demandé, je ne suis pas attirante du tout ... Et ça m'étonnerait que mon sang intéresse qui que ce soit. C'est vrai quoi, je suis sûrement ce qu'il y a de plus banal en ce monde de brute. Moi qui m'attendais à mourir de ses mains, il a décidé de faire de moi quelqu'un comme lui, juste pour m'énerver. Quel sadique. Quel enfoiré. J'aimerais tant lui faire payer, mais je n'ai jamais été violente, je ne sais pas comment tuer un vampire, et je sais qu'il est plus puissant que moi. Alors pourquoi devrais-je me forcer à essayer de le combattre ? Si je reste avec lui, peut-être qu'il finira par me tuer ... Je n'ai pas trop envie de devenir une créature sanguinaire, mais je doute que ma soif s'arrête un jour. Désolée, Maman. J'espère que tu me pardonneras. Tu vas devoir te débrouiller sans moi, j'espère que ma disparition et celle de Papa ne te feront pas faire des conneries ... Je t'aime, tu sais ? Je vais venir te voir, lorsque je me contrôlerai mieux. Je ne veux pas te faire de mal, attends-moi, s'il te plaît. »

    « J'en ai marre du sang humain. Ça goûte si bon, mais je dois tuer pour boire, ça fait de moi un criminel. Ça m'énerve. J'en ai marre de m'en rendre compte qu'après avoir tué. Cochonnerie de réflexes de vampires. Le pire, c'est que Keith, le vampire qui m'a "adopté", s'en fiche totalement de mon avis. Il fait exprès pour que je sois tentée et j'en ai marre. Au moins, il me laisse aller où je veux, et demain j'ai prévu aller voir Maman. J'ignore pourquoi il accepte, mais je suis certaine que c'est parce qu'il croit que je vais la tuer pour boire son sang. Haha ... Il me prend pour quoi ? J'ai beau être un monstre, je refuse d'être considérée comme tel. Il n'est pas question que je tue ma propre mère, ou même quelqu'un du village. Je peux survivre. Je peux me passer de sang humain. Même si ma soif me démange, même si j'ai du mal et que je ne me sens pas bien. Le sang animal peut me suffit, j'en suis sûre. C'est pour ça que je vais essayer de me passer de sang humain et de ne boire que ça ... Après un dernier repas. »

    « Quand je suis arrivée au village hier soir et que j'ai cogné à la porte de chez moi, c'était un homme qui m'avait répondu. Décoiffé, vêtu d'un pyjama, il venait sûrement juste de se lever. Je l'avais dérangé. J'ignorais qui il était et ce qu'il faisait là. Quand je lui ai demandé qui il était et où était passé ma Maman, il a supposé que ma mère était l'ancienne habitante de cette maison, et m'a informé qu'elle ne vivait plus ici. Elle était morte. Morte de vieillesse, depuis bien longtemps sûrement. C'est à ce moment là que je me suis rendue compte que les jours avaient passé beaucoup plus rapidement que je le croyais, que ma mère n'était pas aussi immortelle que moi. Mon corps n'avait pas vieillit du tout, mais les gens autour de moi oui ... Combien de temps s'était-il écroulé depuis ma transformation pour que ma mère vieillisse tant ? Je l'ignorais. Je passais mes jours et mes nuits avec Keith, ce dernier essayait de faire de moi un monstre sanguinaire alors que je refusais catégoriquement. Il n'abandonnait pas pour autant, et en profitait pour me donner des informations sur les vampires, parce qu'il est vrai que je n'en connaissais rien avant ma transformation, le 23 Mars 1815, le jour de la fin de la Bataille de La Nouvelle-Orléans, qui est elle-même la fin de la Bataille de 1812. Non, rassurez-vous, je ne suis pas professeur d'histoire, je ne suis qu'un monstre. »

    « J'ai eu bien du mal à modérer ma soif, mais j'ai réussis. Même si j'ai toujours du mal à me contrôler par moment, je crois que je suis prête à fréquenter quelques personnes ... Il faut dire que Keith n'est pas une fréquentation dont je me vanterais. Je crois que je devrais aller à l'école, vraiment. Mais pas ici, le soleil et moi, ça va pas ensemble ... D'après cette boîte virtuelle que Keith a installé récemment chez lui, Forks est la ville avec le pire climat de tout les États-Unis ... Pourquoi ne pas y jeter un coup d'oeil ? Même si Keith va sûrement me coller au c*l et venir avec moi pour bien foutre la merde, j'aimerais bien essayer quand même ... Aller à l'école, dans une école normale, avec des gens NORMAUX, pour pouvoir apprendre avec des gens qui ne me forceraient pas à tuer. »
Spoiler:
 


Dernière édition par Elisabeth L. Brillancourt le Sam 14 Mar - 22:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahora-school.actifforum.com/
Elisabeth L. Brillancourt
Newbie
avatar

Nombre de messages : 6
Points : 7180
Date d'inscription : 12/02/2009
Localisation : Tenant bien fermement mon crayon.

MessageSujet: Re: Elisabeth Lawrence Brillancourt.   Sam 14 Mar - 19:53

    TERMINÉ.

    Histoire pas mal bidon mais bon. XD (J'suis limite fière que des premier paragraphes. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahora-school.actifforum.com/
Evangeline Mac Dowell
Vampire sanguinaire
avatar

Nombre de messages : 91
Points : 7452
Date d'inscription : 17/11/2008
Age : 27
Localisation : A l'affut de proies & de sang frais.

MessageSujet: Re: Elisabeth Lawrence Brillancourt.   Sam 14 Mar - 22:32

Ohw ! Comment tu peux ne pas aimer ta fiche ? Elle est parfaitement bien écrite. O_ô
De toute façon, moi je l'aime alors je valide. Pour faire comme d'habitude, bienvenue parmi nous et bon RP à toi ! Ouais, Pringles est pas originale et connait pas d'autres formules. Ou du moins j'en cherche pas. ~ Tu me diras quand t'auras trouvé pour le logement de ton perso si elle prend une maison à Forks ou un appartement ou autre ? J'peux même créer un orphelinat si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pringles-chawn.skyblog.com
Alice Cullen
Newbie
avatar

Nombre de messages : 39
Points : 7409
Date d'inscription : 13/12/2008
Localisation : Allez donc voir dans la boutique au bout de la rue à droite x)

MessageSujet: Re: Elisabeth Lawrence Brillancourt.   Sam 14 Mar - 22:43

Moi j'aime bien ta fiche <3
Un jour nous faudra un Rp entre Vamp' Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elisabeth Lawrence Brillancourt.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elisabeth Lawrence Brillancourt.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Darcy et Elisabeth
» [Pullip Elisabeth] Nouveau Look pour Sakki bas P1
» elisabeth guigou
» Elisabeth YOUNG - Petites embrouilles et pieux mensonges
» Décès d'Elisabeth Sladen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the end & New Beginning. :: A lire avant de commençer ... :: PRESENTATIONS :: Présentations terminées [Vampires].-
Sauter vers: