AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premier jour de classe

Aller en bas 
AuteurMessage
Briac Delseil
Newbie
avatar

Nombre de messages : 20
Points : 6858
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 25
Localisation : Aux alentours de Forks

MessageSujet: Premier jour de classe   Ven 20 Mar - 18:48

Briac s’était levé de bon matin afin de pouvoir de préparer calmement et de ne pas être pressé par le temps. Il avait préparé son sac la vieille au soir ainsi que vêtement pour la journée. Etant bien décidé à faire bonne impression pour son premier jour de classe parmi ses camarades, il avait opté pour un tee-shirt avec une veste noire sur un pantalon noir ainsi que des chaussures noires. Le tout faisant un ensemble chic mais aussi passe-partout afin de se fondre dans la masse si possible. Il souhaitait pas trop se mettre en avant mais étant le plus jeune élève du lycée il risquait d’être déjà le sujet de plusieurs rumeurs.

C’est donc en pensant à cette journée qu’il descendit son sac sur une épaule. Il trouva son petit-déjeuner dans la salle à manger déjà prêts. Il doutait que ses camarades est le droit au même privilège que lui à savoir plusieurs domestiques rien que pour eux. Il s’était installé à sa table et prit plusieurs croissants et pains aux chocolats avec son lait chaud. Tout en mangeant, il avait pris le livre qu’il lisait en ce moment à savoir un documentaire sur les animaux de mers.

Puis après son repas délicieux, il se leva et choisit une de nombreuses voitures qui peuplait le garage avec son conducteur personnel. Il avait hâte de pouvoir avoir son permis afin de se rendre au lycée seul mais il savait qu’il devrait encore attendre plusieurs années à son désespoir car certains lycéens conduisaient déjà leurs propres voitures. Sortant de ses pensées, il choisit une Volvo noire au lieu de la limousine blanche qu’on lui conseilla. Il préférait éviter la grande arrivée en fanfare en se disant qu’une Volvo risquait d’attirer assez les regards comme ça.

En arrivant dans l’établissement scolaire, il sortit de la voiture en claquant la porte et sentit plusieurs regards sur lui. Génial, ne put-il s’empêcher de penser, on m’as déjà remarqué. Il se tourna vers la vitre qui s’était ouverte et observa son conducteur qui lui demandait à quelle heure il venait le rechercher. Il lui répondit calmement sous le regard curieux de ces camarades avant de se diriger vers l’établissement. Un grand lui demanda si il ne s’était pas trompé de lieu en venant au lycée au lieu du collège du fait de sa taille. La réponse fut cynique et bine placé sous les yeux des grands qui le laissèrent en le regardant ébahit.

Il passa une matinée seul renvoyant toutes les bonnes âmes qui voulait l’aider ce qui l’exaspérait au plus haut point. Il avait treize ans bon sang, il pouvait s’orienter seul et mieux que quiconque et son jeune âge n’était pas un handicap. Il avait pris comme repas, des légumes et des fruits avec un morceau de viande. Il avait bien vu les frites mais comparés aux autres, l’huile qui les englobaient ne l’attirait pas bien au contraire elle le repoussait au plus haut point.

Après son déjeuner qu’il avait passé seul et finit rapidement. Il s’allongea sur l’herbe en regardant les nuages pendant quelques minutes pendant que ses condisciples terminaient leurs repas. Une fois qu’il avait vu des jeunes gens arrivait, il s’était mis à une table pour commencer à faire ses devoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Coldera
Humain
avatar

Nombre de messages : 69
Points : 7086
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 25
Localisation : Dans une petite maison à l'écart du centre-ville

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Dim 22 Mar - 12:46

Eva posa son plateau sur les étagères prévues à cet effet et put enfin sortir de la cantine. A peine avait-elle passé les portes qui menait à l’extérieur que le brouhaha assourdissant de la pièce fit place au bruissement des arbres et au murmure du vent. Elle ferma les yeux et inspira profondément. Qu’est-ce que le calme pouvait être agréable… Mais celui-ci fut vite troublé par l’arrivée d’un groupe aussi bruyant que grossier. Elle se retourna légèrement et reconnu le leader de la bande. Le footballeur semblait aussi se rappeler d’elle. Le brunette préféra tourner des talons et s’éloigner d’eux avant qu’ils ne décident de venir l’importuner. Non pas qu’elle n’aurait pas été capable de se débarrasser d’eux mais elle n’avait pas envie de perdre du temps et de l’énergie pour des imbéciles comme eux.
Elle se dirigea donc vers le parc. Malgré les éternels nuages qui couvraient le ciel, la température était douce et l’envie lui prit d’aller s’allonger dans l’herbe. Certes, c’est là qu’aller tous les autres élèves mais bon, elle ne pouvait pas tout avoir. Alors qu’elle passait devant des tables d’extérieurs, elle aperçut quelque chose qui la fit s’arrêter net. Quelques étudiants étaient assis, ça et là, en train de réviser au d’écouter de la musique. Jusque là, rien d’anormal. Mais c’est l’un d’entre eux qui avait tout particulièrement retenu l’attention de l’orpheline. Face à elle, le nez plongé dans un bouquin, se tenait un jeune garçon. Sa tête baissée l’empêchait de voir son visage, mais elle ne lui donnait pas plus de douze ans. Le jeune fille fronça les sourcils. Que faisait quelqu’un d’aussi jeune dans le lycée ? Attendait-il son frère ou sa sœur ? A moins qu’il ne soit le fils d’un prof… Et puis, après tout, cela ne la regardait pas. Tant qu’il ne lui posait pas problème, il pourrait bien être le rejeton du pire prof de l’établissement (j’ai nommé son prof de maths) qu’il n’y aurait aucune raison pour qu’elle aille le harceler de questions ou de remarques. Elle recommença donc à marcher lorsqu’un détail l’obligea à s’arrêter une seconde fois. Les livres posés à côté de l’inconnu, auxquels elle n’avait tout abord pas prêter attention, n’étaient pas du niveau collège…


« Hé ! Mais ce sont des livres de seconde ! »

Sans qu’elle le veuille, elle s’était exprimée à voix haute et le garçon sursauta légèrement et leva la tête vers elle. Maintenant qu’elle pouvait voir son visage, la jolie brune revit son estimation à la hausse il était peut-être plus proche des 13-14 ans. Ses traits en eux-mêmes correspondait à peu près à l’idée qu’elle s’était faite de son âge, mais c’était son regard qui l’avait fait changer d’avis. Le regard de quelqu’un qui sait… C’est ainsi qu’elle l’aurait dit. Quoique en ce moment même, il exprimait surtout de l’interrogation.

« Excuse-moi que t’avoir surpris comme ça mais, rassure-moi, ce sont les livres de ton frère ou de ta sœur à côté de toi ? »

Après tout, pour elle, c’était la supposition la plus sensée.


Dernière édition par Eva Coldera le Ven 27 Mar - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100-pour-100-ados.skyrock.com
Briac Delseil
Newbie
avatar

Nombre de messages : 20
Points : 6858
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 25
Localisation : Aux alentours de Forks

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Dim 22 Mar - 13:35

Briac était plongé dans son livre quand il entendit non loin de lui une exclamation. Il leva la tête surpri et vit une jeune fille beaucoup plus grande que lui. Il la détailla rapidement et nota qu’elle ses yeux bleus mis en valeur par sa chevelure et cela lui rappelait sa mère. De son point de vue elle devait avoir dix-sept ans et donc se trouvait en Terminale sauf qu’elle ne semblait guère intelligente. D’ailleurs ce qui l’étonnait au plus haut point était qu’il ressentait de la contradiction émanant d’elle. Elle la sentait sympathique et ouverte aux autres mais pour une raison qui lui échappait elle la trouvait aussi froide et solitaire. Ces points l’intriguaient au plus haut point, il n’avait jamais rencontré quelqu’un qu’il jugeait aussi contradictoire.

Il allait se décider à lui adresser la parole quand elle le fit. Sa remarque sur ses livres l’agaça au plus haut point. Non mais franchement, pourquoi ses livres devraient appartenir à un grand frère ou une grande sœur qu’il n’avait pas ? Il était l’aîné de sa famille et par conséquent n’avait personne au dessus de lui de sa génération. Ce n’était pas la première fois qu’on lui posait la question et comme à son habitude, il mit en doute les facultés mentales de la personne. Sauf que cette fois au lieu d’envoyez balader Eva, il se décida à lui répondre gentiment pour en apprendre plus sur elle. Les contradictions qu’il croyait avoir deviné en elle alors que cela venait de son don lui posait un problème de taille qu’il voulait résoudre. Et puis, il ne ovulait pas se l’avouer mais elle lui rappelait énormément sa mère.


- Ce n’est rien. Et je vais devoir faire tout le contraire que de te rassurer mais se sont mes livres. J’ai sauté deux classes, je suis en seconde malgré mon âge. Tu as dut entendre parler de moi dans une ville si petite un garçon tel que moi doit bien avoir une ou deux rumeurs qui circulent, non ? Je m’appelle Briac Delseil. Et toi ?

Il s’arrêta au bout d’un moment ne voulant pas faire crouler la jeune fille sous la tonne d’information qui lui déversait. Pour lui, cela coulait de source qu’on avait au moins parlait de lui un minimum mais peut-être s’attendait-on à ce qu’il y aille au collège et non au lycée d’où le manque d’information de son aînée. Il ferma son livre après avoir retenu la page afin de se concentrer sur les réaction de sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Coldera
Humain
avatar

Nombre de messages : 69
Points : 7086
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 25
Localisation : Dans une petite maison à l'écart du centre-ville

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Mar 24 Mar - 19:50

Sa question ne sembla pas plaire à son interlocuteur. Eva ne comprenait pas pourquoi. En quoi avait-elle pu être blessante ? La réponse ne tarda pas à arriver.

- Ce n’est rien. Et je vais devoir faire tout le contraire que de te rassurer mais ce sont mes livres. J’ai sauté deux classes, je suis en seconde malgré mon âge. Tu as du entendre parler de moi dans une ville si petite un garçon tel que moi doit bien avoir une ou deux rumeurs qui circulent, non ? Je m’appelle Briac Delseil. Et toi ?

Le garçon avait parlé d’une seule traite, déballant beaucoup d’informations en même temps. Des informations pour le moins surprenantes.

* Des rumeurs à propos de lui ? *

A dire vrai, Eva n’en avait entendu aucune. Mais ça ne voulait rien dire car d’un caractère plutôt solitaire, elle n’était que très rarement aux courant des ragots circulant dans le lycée, dont elle se moquait d’ailleurs éperdument. Mais quoique étonnée par les révélations de celui qui était en réalité un camarade, elle ne doutait pas de leur véracité : quelque chose dans le regard, ou dans la voix peut-être… Cette même voix dont quelque chose dans le ton la dérangeait. Car, si le discours avait été prononcé avec gentillesse, celle-ci semblait forcée et cachait mal la condescendance que l’on pouvait sentir poindre sous ses mots. Alors qu’habituellement, elle fuyait ces personnes méprisantes et sures de leur supériorité, elle décida tout de même de rester et répondit lui rapidement.


« Eva. »

Un mot. Un seul. Après tout, ce n’était pas parce que lui se plaisait à raconter sa vie qu’elle avait faire de même. Il lui avait posé une question, elle y répondait. Pas besoin de long discours. Et s’il voulait en savoir plus, il n’aurait qu’à lui demander.
Toujours debout, la jeune fille s’avança un peu plus de la table.
Quelque chose l’intriguait… Si ce Briac était aussi doué qu’il le prétendait, pourquoi n’était-il pas dans l’une de ces prestigieuses écoles d’où sortent les plus grands génies du pays ? Que faisait-il ici ? Un seul moyen de le savoir.


« Écoute, je veux bien te croire quand tu dis être en seconde. Mais dans ce cas, je ne comprends pas bien : pourquoi es-tu venue à Forks, cette ville si petite comme tu le dis si bien ? Tu n’aurais pas été mieux dans un établissement plus… à la hauteur de tes capacités ? »

Ces derniers mots étaient légèrement teintés d’ironie. Elle n’avait pas pu s’en empêcher. Si sa curiosité l’avait poussée à continuer à lui parler, son caractère l’empêchait de la faire de manière tout à fait impassible. Il allait devoir faire avec, sinon… tant pis.


Dernière édition par Eva Coldera le Ven 27 Mar - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100-pour-100-ados.skyrock.com
Briac Delseil
Newbie
avatar

Nombre de messages : 20
Points : 6858
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 25
Localisation : Aux alentours de Forks

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Mar 24 Mar - 22:23

Briac ne fut pas choqué par le mot presque craché qui servait de prénom à la jeune fille. En faite, il cherchait si il connaissait sa signification quand il s’en souvint il regarda la jeune fille d’un air nouveau. Son air était un peu plus respectueux mais seulement un tout petit peu. Après la signification du nom était donner la vie or pour le jeune homme la signification des prénoms pouvait influencer son jugement un tout petit peu. Aussi il décida de se montrer plus cordial envers une personne qui était censé donner la vie au gens. Contrairement à certaine personne, il n’entendait pas cette vie comme la naissance d’un bébé mais comme rendre des gens heureux en leur ouvrant un chemin.

Quand il entendit les questions de sa camarade, il devint très pensif. Les réponses n’étaient pas simples à donner. Certes au départ, il aurait dut intégrer un établissement prestigieux à la hauteur de ses espérances d’après ses parents mais voila le petit avait fait sa crise d’adolescence. Or, le lycée qu’il aurait dut rejoindre était bien trop près de chez lui et il voulait s’éloigner de sa maison. La solution de Forks lui était alors apparus, c’était assez loin de chez lui et puis il y avait le cadre de vie qui lui plaisait. Mais il ne souhaitait pas s’étendre là-dessus avec une inconnue. Il chercha donc une réponse possible pas trop loin de la vérité et lorsqu’il la trouva, il prit un ton simple et neutre.


- Si je suis venu c’est pour m’éloigner de ma famille. Quant aux établissement dont tu parle, l’ambiance est tout simplement horribles à l’intérieur. C’est à qui seras le premier de la classe et les coups bas sont très courants.

Le garçon se mordit la lèvre espèrent qu’elle ne lui pose pas trop de questions sur sa famille. Il ne se sentait pas le courage d’aborder ce sujet épineux aujourd’hui, il était beaucoup trop frais dans sa tête. Il se souvenait un peu trop de la manière dont il avait envoyez sur les roses ses parents, son grand-père et la manière dont il s’était comporté. C’était horrible pour lui de se dire qu’il ne supportait plus la seule partie de sa famille qui l’acceptait. D’ailleurs l’idée de s’éloigner venait de lui car il n’en pouvait plus.

Il avait fait une remarque tout à fait logique pour éviter de s’étendre sur sa famille. Il connaissait l’ambiance des écoles de génies pour avoir passé une partie de ces études dans l’une d’elles. Il se souvenait parfaitement des coups tordus qu’il devait faire pour qu’on ne lui mette pas des bâtons dans les roues. Mais chassant cette période de sa vie d’un mouvement de tête à peine perceptible, il se concentra sur le visage de sa nouvelle connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Coldera
Humain
avatar

Nombre de messages : 69
Points : 7086
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 25
Localisation : Dans une petite maison à l'écart du centre-ville

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Jeu 26 Mar - 13:07

Sans qu’elle en connaisse la raison, l’attitude de son interlocuteur sembla quelque peu se modifier à l’énonciation de son prénom. Sa question quant à elle eut le don de le plonger dans ses pensées, comme s’il cherchait comment répondre… ou quoi répondre. Finalement, c’est avec une voix changée qu’il lui expliqua.

- Si je suis venu c’est pour m’éloigner de ma famille. Quant aux établissements dont tu parles, l’ambiance est tout simplement horrible à l’intérieur. C’est à qui sera le premier de la classe et les coups bas sont très courants.

Si son explication à propos de l’ambiance des écoles de haut niveau lui convenait parfaitement, elle avait surtout retenu la première phrase de sa réponse. Ainsi donc il voulait s’éloigner de sa famille. Même si elle se demandait quelle pouvait être la raison de ce besoin de distance parentale, elle n’en dit rien. En effet, la façon dont le garçon s’était brusquement mordu la lèvres laissé deviner qu’il n’avait pas forcément envie de s’étendre sur un des sujets qu’il avait abordé et vu la manière dont il avait tenté de noyer le poisson en parlant beaucoup des établissements spécialisés pour surdoués, ça devait être ses parents le sujet problématique. Elle se permit tout de même une petite remarque.

« Je ne sais pas quels problèmes tu peux avoir avec ta famille et ça ne me regarde pas. Mais j’espère juste que ça va se régler rapidement parce que… »

Elle prit une profonde inspiration comme pour se donner du courage.

« Parce que je sais combien ça peux être dur d’être… loin de ceux qu’on aime, même… même si on leur montre pas forcément… »

Elle avait prononcé sa dernière phrase avec hésitation, presque des sanglots dans la voix. A peine avait-elle fini de parler qu’elle détourna le regard vers le lointain. Il ne fallait pas qu’elle y pense, ça lui faisait trop mal… Mais pourquoi fallait-il que ses souvenirs se rappellent à elle toujours au mauvais moment ? Mais elle s’était senti obligée de le lui dire. Les personnes de son âge oubliaient trop souvent que malgré tout, la famille est ce qu’on a de plus cher au monde. Et souvent, quand on s’en rend vraiment compte, il est trop tard. Eva le savait mieux que quiconque… Des larmes, qui menaçaient de couler à tout moment, lui brouillaient la vue. Elle avait horreur de ça : ne pas se contrôler. Ne pas pouvoir dire « ne pleure pas » et ne pas pleurer. Le plus discrètement possible, elle en essuya une, battit deux fois des paupières et sa vision retrouva sa netteté. Elle senti alors de regard de son camarade sur elle.
Elle se tourna vers lui et, pour se donner une contenance, elle fit une chose aussi rare qu’étrange chez elle depuis le décès de son meilleur ami : elle sourit. Certes faiblement, mais il fallait bien rassurer le nouveau.


« Excuse-moi, j’étais ailleurs… »


Dernière édition par Eva Coldera le Ven 27 Mar - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100-pour-100-ados.skyrock.com
Briac Delseil
Newbie
avatar

Nombre de messages : 20
Points : 6858
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 25
Localisation : Aux alentours de Forks

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Jeu 26 Mar - 18:26

Briac fut tout chamboulé par la réplique sur les familles de sa camarade. Il s’en voulait encore des disputes qu’il avait occasionnées dans sa famille. Pour lui, ces souvenirs encore tout frais dans sa tête étaient les pires moments de sa vie. Il s’adonna à un exercice de réflexion pour chasser de sa tête cette partie de sa vie. L’exercice était très simple, il prenait une équation qu’il avait appris par cœur et l’as résolvait plusieurs fois jusqu’à avoir complètement oublié ces tracas.

Une fois, qu’il eut finit, il remarqua que la jeune fille s’était mise à pleurer et sa curiosité fut piquée au vif par ses larmes. Une bataille fit bientôt rage à l’intérieur de lui-même, elle opposé sa curiosité envers Eva et ce qu’il savait être bien, moral. Pendant son combat intérieur, il remarqua qu’elle s’était séchée les yeux le plus discrètement les yeux. Et les questions le tiraillaient encore plus quand elle s’excusa car elle avait été ailleurs. Il se demanda bien ce que la famille de celle-ci avait fait ou ce qui lui été arrivés pour que quand elle l’évoque, elle se mette à pleurer.

Son combat finit pourtant par se finir et ce fut la partie raisonnable du jeune homme qui gagna. Il ravala sa curiosité féroce et chercha un sujet de conversation neutre afin de rompre le silence gênant qui s’était installé. Il décida enfin de le rompre en posant une nouvelle question à la jeun Coldera.


- Hum…tu es en quelle année ? Terminale ou Première ? Et tu fait quoi ES, L ou S ?

Il la jugea du regard tout en essayant de voir où il pouvait la mettre. Il la voyait bien en ES vu sa remarque mais il la sentait aussi assez littéraire dans les termes qu’elle employait. Il essaya d’opter pour une de deux options qu’il avait trouvé et pencha finalement pour l’Economie et Social. Quant à l’année, il pencherais plus pour la Terminale mais il n’en était pas sur de toutes façons pour lui tout le lycée était des grands comparé à lui.

Il passa rapidement sa main dans ses cheveux en attendant la réponse qui ne devrait pas tarder. C’était assez rare qu’il n’envoie pas quelqu’un sur les roses sans se soucier de sa première idée. Mais pour une fois il ne le regretter pas, elle était beaucoup plus intéressante qu’il ne l’avait crus. Combien de rencontre avait-il gâché de cette manière ? Il sep osait qu’aujourd’hui la questions après treize ans d’existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Coldera
Humain
avatar

Nombre de messages : 69
Points : 7086
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 25
Localisation : Dans une petite maison à l'écart du centre-ville

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Jeu 26 Mar - 22:42

Eva se douta que ses quelques larmes n’étaient pas passées inaperçues. En effet, Briac avait l’air tiraillé par des interrogations et la jeune fille pria pour qu’il ne lui pose pas de questions. Tout comme lui, elle ne voulait pas parler de sa famille. Encore trop présent, trop douloureux. De plus elle ne savait pas si elle arriverait à se retenir de pleurer une seconde fois et elle ne supporterait pas de se laisser aller au milieu du lycée, devant un inconnu. Car oui, malgré les quelques phrases qu’ils avaient échangées, le jeune surdoué restait pour elle un inconnu. Un silence avait suivi sa déclaration et elle commençait à se sentir un peu gênée : elle n’aimait pas ce genre de situation. Mais en même temps, elle avait peur de le rompre, ce qui pourrait pousser son camarade à vouloir en savoir plus. Heureusement, même s’il semblait mourir de curiosité, il préféra changer de sujet.

- Hum…tu es en quelle année ? Terminale ou Première ? Et tu fait quoi ES, L ou S ?

La jolie brune le remercia intérieurement. Ellr se rendit alors compte qu’elle s’était légèrement contractée pendant son attente de questionnement. Elle se relâcha donc malgré le regard insistant de son interlocuteur. Il la détaillait comme s’il voulait découvrir la réponse lui-même.

* Il espère quand même pas deviner dans quelle classe je suis rien qu’en m’observant ? *

Elle savait, pour l’avoir souvent utilisé, que les yeux des personnes pouvaient en dire long sur leur personnalité mais de là à deviner leur orientation scolaire… L’orpheline ne jugeait pas cette technique assez fiable. Elle décida donc de lui donner la réponse, pour ne pas qu’il reste sur un doute trop longtemps.


« Je suis en Terminale L. »

Un sourire amusé apparut au coin de ses lèvres.

« Quoique ma prof désespère de voir que je préfère la mythologie à ses livres du 17ème. D’un autre côté, même l’Assommoir de Balzac est passionnant comparé à eux… »

Oui, sa réponse avait été moins brève qu’à l’accoutumée. Sans doute parce que sa méfiance habituelle commençait à diminuer face à ce jeune garçon dont elle faisait peu à peu la connaissance. Se rendant compte de cela, elle décida de rester sur ces gardes… Après tout, rien ne lui disait que il n’était pas une de ces créatures meurtrières qu’elle recherchait. Par réflexe, elle se baissa un peu, comme pour remonter la fermeture éclair de sa botte, et vérifia que son poignard était bien en place, caché mais facilement attrapable. Rassurée, elle se redressa et décida de lui rendre la politesse. Après tout rien ne l’empêchait de se renseigner un peu plus sur ce jeune Delseil.

« Et toi ? Pour ta première, tu choisiras plutôt quelle filière ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100-pour-100-ados.skyrock.com
Briac Delseil
Newbie
avatar

Nombre de messages : 20
Points : 6858
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 25
Localisation : Aux alentours de Forks

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Ven 27 Mar - 18:52

Briac fut ravi de constater qu’il s’était juste trompé pour la section de la jeune fille mais il était aussi un peu frustré. D’habitude il avait toujours tout bon et là il s’était trompé sur sa section bien qu’il avait pensé à L, il n’avait pas réussit a réfléchir à toutes les options. Il savait que si un jour, il se faisait avoir par la apparence comme il venait de le faire il se retrouvait sur la paille rapidement. Or ses parents compter sur lui pour reprendre leurs firmes respectives.

Il fut surpris par la suite qui venait après l’annonce de sa classe. Pourquoi lui en révélait-elle autant ? C’était une grave erreur maintenant il savait un point faible de celle-ci. Il haussa un sourcil surpris et fut ravit de constater qu’elle se remettait sur ses gardes. Il avait une notion bien à lui des échanges de paroles, pour lui chaque mot de trop pouvait se retourner contre la personne qui l’avait prononçait. Bien qu’il n’ait ressentit aucune méchanceté émanant de la jeune fille, il préférait quand même choisir ces mots. Car après tout, il ne la connaissait encore que trop peu.

Sa question le laisse perplexe, en réalité il ne savait pas encore quelle section choisir entre les trois proposé, à savoir : Science, Littérature, Economie et Sociale. Excellant en tout, il ne s’était jamais trop posé la question qui concernait son avenir. Il voulait intégrer une des universités de la l’Ivy League laquelle il n’en savait pour l’instant rien à part qu’il pourrait intégrer n’importe laquelle vu ses résultats scolaire. Il chercha donc ses possibilités pour son avenir sur le moment, il était très fort en langues mais le sujet ne lui plaisait pas trop et les livres qu’il étudiait étaient surtout des documentaires. L’économie le tentait bien mais le seul hic était qu’il s’associait au social et que ce n’était mais alors pas du tout sa tasse de thé, il détestait tout simplement et purement ça. Il restait donc les sciences qui étaient composés essentiellement de matières qu’il affectionnait.


- Hum…je crois que je ferais Science.

Son ton était calme et posé, il avait repris ses habitudes d’enfant surdoué s’exprimant à quelqu’un qu’il jugeait digne de son attention. C’était très rare de voir le jeune Delseil accordé de l’attention à une personne tel que sa camarade mais pour une raison qui lui échappait la compagnie de celle-ci lui plaisait de plus en plus. Il chercha un nouveau sujet de conversation quand il en trouva un tout à fait approprié. Si elle était en Terminale, elle devait chercher une université pour l’année suivante ou chercher un travail. Il se demandait bien ce qu’elle ferait après tout, les études supérieures n’étaient pas données à tout le monde et certaines familles devaient laisser leurs enfants travailler l’été pour qu’il paye leur étude. Lui n’aurait pas de problème ses parents pouvait largement subvenir à ses besoins.

- Tu compte faire quoi l’année prochaine ? Intégrer une université ?

Ces deux questions pouvaient paraître innocente mais pour lui la réponse ne le serait pas. Il les avait d’ailleurs posé avec un air d’innocence parfait en comédien accomplis. En réalité, il se demandait bine ce qu’elle pourrait faire, il n’en avait strictement aucune idée et il n’aimait pas ne pas trouver la solution seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Coldera
Humain
avatar

Nombre de messages : 69
Points : 7086
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 25
Localisation : Dans une petite maison à l'écart du centre-ville

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Dim 29 Mar - 15:22

Sa question le plongea dans une profonde réflexion. Apparemment, il n’y avait pas encore réfléchi sérieusement… En tant que surdoué, il devait sans doute pouvoir être accepter dans toute les filières. Mais Eva se dit qu’à sa place, elle choisirait une première S. Après tout, c’était celle qui offrait le plus de débouchés. Elle n’avait pas eu la chance d’avoir cette diversité de choix, sa moyenne en maths ne lui permettant pas d’envisager une filière scientifique. Quand à l’économie et social… imaginez-vous vraiment quelqu’un qui se méfie de tout le monde dans le milieu social ? Sûrement pas. Quand à l’économie… sa haine des chiffres suffisait amplement à expliquer pourquoi elle n’avait même pas envisagé cette possibilité.

- Hum…je crois que je ferais Science.

Avait-il suivi le même raisonnement qu’elle ou sa décision était-elle du à une volonté autre ? Elle lui poserait peut-être la question, un jour… Peut-être… Mais pas pour l’instant. Elle ne faisait pas partie de la police qu’elle sache. Elle était d’ailleurs plus intéressée par le ton employé par le garçon. Sa voix avait perdu son côté hautain et méprisant. Comme s’il la voyait enfin comme son « égale ». Rien que le fait qu’il ait pu la considérée comme inférieure la fit sourire intérieurement…Heureusement pour lui qu’il ne l’avait pas dit de manière explicite… là, elle n’aurait pas réussit à l’ignorer.
Briac avait décidé de continuer la conversation.


- Tu comptes faire quoi l’année prochaine ? Intégrer une université ?

La jeune fille fronça légèrement du nez. Cette question, elle se l’était déjà posée des dizaines de fois sans trouver de solution qui lui convienne parfaitement. Plusieurs choses expliquaient cette indécision. Premièrement, ses moyens financiers. Vivant seule et ne pouvant pas avoir de métiers à plein temps à cause de ses études, son compte en banque n’était pas spécialement rempli et ne lui permettait donc pas de grandes études, ce qu’elle aurait pourtant souhaité. Mais d’un autre côté, continuer ses études impliquait de quitter Forks, de perdre ainsi la seule piste qui pouvait la mener aux modificateurs. Bien évidemment, elle n’allait pas raconter tout cela à son camarade. Elle décida donc de ne dire que le minimum.

« Je ne pense pas continuer les études après le bac. J’espère trouver rapidement un boulot dans le coin et vivre ma vie. »


C’était un résumé grossier mais nettement suffisant selon elle. Cela faisait un certain temps qu'elle n'avait pas eu une véritable discussion avec quelqu'un. Elle ne voyait donc pas très bien sur quoi enchaîner. Sur les études post-bac de Briac ? Ça lui semblait un peu prématuré, après tout, il n'était qu'en seconde... Finalement, elle décida que tant qu'à faire sa connaissance, elle pouvait toujours chercher des points communs.

« Tu as hésité avant de dire Première S, il y a d’autres matières que les sciences que tu aimes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100-pour-100-ados.skyrock.com
Briac Delseil
Newbie
avatar

Nombre de messages : 20
Points : 6858
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 25
Localisation : Aux alentours de Forks

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Dim 29 Mar - 20:18

Briac fut un peu étonné par la réponse qu’elle lui fournit sans plus d’explication. Son air était tout à fait enfantin et le rendait très mignon. Il avait un sourcil levé et une petite moue du même style très craquante. Il se ressaisit rapidement mais Eva aurait largement eut le temps de l’observer sur toutes les coutures et il s’en voulut un peu. Il n’avait pas pour habitude d’être surpris a laisser transparaître ses sentiments et encore moins à ressembler à un enfant. Cela ne lui arrivait que quand il voulait faire rire son petit frère et sa petite sœur ou encore avec son grand-père quand il se confiait.

Il se souvenait encore des moments deux qu’ils avaient autour d’un livre à discuter de tout et rien. L’ancien jouait le rôle de professeur lui apprenant tous ses que ces camarades avait acquis en expérience par rapport à lui qui étais plus jeune. Il se souvenait encore de ses rougissement et bégayement face à certains sujets. Mais il décida de se concentrer de nouveau sur sa camarade juste à temps pour se rendre compte qu’elle lui posait une question.

Il l’écouta ses deux mains se rejoignant sous son menton afin de se montrer encore plus attentifs. Il pensa à ses possibilités de réponses, il aimaient toutes les matières et les trouvaient toutes intéressante mais ses préférés étaient le sport et l’anglais. Le sport car tant que ce n’était pas du basket il gagnait toujours haut la mains les match, il était précis et très tactique pour compenser son manque de force. Quant à l’anglais il adorait cette langue pour la simple est bonne raison qu’il adorait lire alors les disséquer pour les comprendre c’était un de ses passe-temps préféré.


- Hum…j’aime bien l’anglais et le sport. C’est tout simplement deux matières que j’affectionne. Et toi à part les langues, tu aimes quoi ?

Il n’en rajouta pas plus bien qu’il l’aurait souhaité, il ne se sentait pas encore tout à fait en confiance. D’ailleurs il ne se souvenait pas avoir était en confiance avec un seul de ses camarades une seule fois de sa courte existence. De toutes façon il avait pris l’habitude de se méfier de tout et de tout le monde.

Il avait enchaîné sur une autre question mais seulement pour maintenir la conversation entre eux. Il sentit plusieurs regard se dardait sur eux et tourna le tête vers un groupe de garçon qui les reluquer avec indiscrétion. Il sentit de caractère bien trempé qui visiblement ne souhaitait qu’une chose sortir avec la jeune fille. Il les fusilla du regard avant de se concentrer de nouveau sur celle qui attirait des regards. Il se sentait du coup beaucoup moins à l’aise qu’il ne l’était avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Coldera
Humain
avatar

Nombre de messages : 69
Points : 7086
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 25
Localisation : Dans une petite maison à l'écart du centre-ville

MessageSujet: Re: Premier jour de classe   Dim 3 Mai - 15:57

Sa question sembla de nouveau le laisser perplexe. Le menton posé sur ses mains jointes, il réfléchissait à la réponse qu’il pourrait lui donner. Eva se surprit à regretter la moue presque enfantine qu’il arborait quelques minutes avant. Un sourcil levé et une mimique craquante, il représentait l‘innocence incarnée, ce qui contrastait fortement avec l‘air sérieux qu’exprimait son visage à présent. Cet air presque angélique l‘aurait sans doute poussée à lui faire davantage confiance si un détail, qui avait pour elle une importance capitale, ne la retenait pas : elle doutait toujours de sa véritable nature. N’ayant eu aucun contact physique avec lui, elle ne pouvait pas savoir qui il était vraiment. Un modificateur pouvait très bien se faire passer pour blanc comme neige. Si son intuition lui hurlait que ce n’était pas le cas, elle préférait tout de même rester prudente et vérifier son impression dès que possible.

- Hum…j’aime bien l’anglais et le sport. C’est tout simplement deux matières que j’affectionne. Et toi à part les langues, tu aimes quoi ?

* Alors comme ça il aime le sport ? *

La jolie brune fut un peu surprise sur le coup. Après tout, il ne donnait pas l’impression d’être très sportif… Mais elle se reprit très vite : ce n’était pas la première fois qu’elle le sous-estimait à tort. D’ailleurs, il faudrait qu’elle fasse plus attention à l’avenir, cela faisait déjà deux fois qu’elle se laissait avoir ainsi et ce garçon lui réservait sans doute encore pas mal de surprises…
Elle se rassura tout de même à l’idée que son camarade n’avait pas vu sa réaction étonnée, son attention en ayant été détournée ailleurs. Se demandant ce qui avait bien pu l’intéresser comme ça, elle suivit son regard et tomba sur une bande de garçons. Elle aussi avait senti la brûlure de leurs observations intempestives sur sa nuque. Elle ne leur avait pas prêtés attention jusque là, considérant qu’ils n’en valaient sans doute pas la peine. Le coup d’œil qu’elle jeta dans leur direction confirma sa théorie. Ses yeux se remplirent brusquement d’un mépris tel que ses iris bleu glacier semblaient s’être figés. Tout son visage n’exprimait plus que le dédain profond qu’elle ressentait pour ce groupe. L’orpheline se détourna finalement d’eux et repris une attitude normale. Enfin… presque : elle venait de percevoir le malaise qui s’était installer entre elle et le jeune Briac ce qui l’agaçait au plus au point. Seule sa voix conservait des traces de mépris.


« Laisse tomber, ses imbéciles ne valent pas la peine qu’on s’intéresse à eux »

Elle avait accompagné ses paroles d’un geste : du bout des doigts, elle exerçait une pression, plus symbolique qu’autre chose, sur son épaule afin de renforcer sa phrase et de finir de l’inciter à ne plus s’occuper d’eux. Elle n’eut pas besoin de s’attarder plus d’une fraction de seconde pour avoir la confirmation qu’elle attendait : le jeune garçon n’était pas plus modificateur qu’elle. Ses doutes envolés, elle s’apaisa et sa respiration devint plus calme et posée. Elle ne s’en était pas rendu compte avant, mais juste avant de toucher le lycéen, son souffle s’était accéléré : elle avait eu peur. Peur de se rendre compte que sa peau était brûlante. Si cette constatation l’intrigua, sa raison lui vint assez rapidement : c’était la première personne avec qui elle avait une discussion normale depuis la mort de son meilleur ami et dire qu’elle n’aurait pas apprécier découvrir qu’il était comme les monstres qui avaient tuer ses proches serait un euphémisme. C’est donc plus un peu détendue qu’elle décida de s’asseoir en en face du jeune surdoué et qu'elle décida de continuer la conversation comme si de rien n'était.

« Les matières que j‘aime bien ? Je dirais l’histoire et le sport, comme toi… Et quels sport pratiques-tu ?»

C’était une manière comme une autre de se chercher des points communs.


[HJ : Désolée pour le temps que j'ai mis à répondre...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://100-pour-100-ados.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier jour de classe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier jour de classe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After the end & New Beginning. :: Lycée de Forks. :: ALENTOURS DU LYCÉE. :: Le parc-
Sauter vers: